De la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

Peler des oignons et jouer au tennis dans des jeux de réalité virtuelle Wii peut aider les patients d'AVC à invalidité légère à modérée à reprendre leur capacité d'utiliser leurs bras et leurs mains, selon une étude du chercheur de la Fondation des maladies du cœur Dr Gustavo Saposnik, neurologue de l'hôpital St. Michael's de Toronto.

L'étude constitue le premier essai clinique randomisé qui démontre que la réalité virtuelle est un traitement d'AVC faisable, sécuritaire et potentiellement efficace. « Cette étude nous rapproche un peu de comprendre les bienfaits potentiels de l'utilisation d'une technologie comme la Wii en neuroréadaptation  » , dit Dr Saposnik.

L'équipe de Dr Saposnik a utilisé Wii sports (tennis) et Cooking Mama afin de voir si ces jeux pouvaient aider les patients d'AVC à améliorer leur motricité fine. Le jeu de cuisine utilise des mouvements qui imitent peler un oignon, couper une pomme de terre ou râper du fromage.

L'idée en est venue à Dr Saposnik alors qu'il jouait un match de tennis amical sur Wii avec sa fille de cinq ans. À un certain moment, elle lui a dit : « C'est injuste, tu es plus habile que moi !  » Étant gaucher, Dr Saposnik a donc décidé de prendre sa raquette dans la main droite. « C'était plus difficile et je ne gagnais plus, mais après quelques parties, je m'améliorais. J'ai réalisé que ça pourrait être intéressant en réadaptation d'AVC pour des patients qui avaient perdu leur motricité fine. »

Les chercheurs ont recruté 22 patients qui avaient subi un AVC au cours des deux derniers mois. Parmi les personnes admissibles, ont a choisi au hasard ceux et celles qui utiliseraient le Wii ou qui feraient de la ludothérapie, qui implique jouer aux cartes, au bingo ou au Jenga. La moitié du groupe recevait huit sessions de 60 minutes de Wii échelonnées sur deux semaines. Les deux groupes ont aussi reçu la même durée de traitement, en ergothérapie et en physiothérapie.

Le principe de base de la réadaptation est la répétition. Les jeux de réalité virtuelle présentent des tâches répétitives à haute intensité qui permettent de réactiver les neurones du cerveau. «  En permettant aux utilisateurs d'interagir dans un environnement simulé, ils reçoivent une rétroaction directe sur leur performance tout en pratiquant dans un environnement plus intéressant et plus sécuritaire. »

Au terme de l'essai, les participants devaient compléter des tâches afin de mesurer leur capacité. Le groupe Wii a effectué ces tâches plus rapidement, avec davantage d'amélioration de leur motricité fine. Ils avaient aussi une meilleure force de préhension.

À partir des résultats prometteurs de cet essai pilote, Dr Saposnik et son équipe travaillent déjà à un essai randomisé plus important.« Pour les patients qui se remettent d'un AVC, voici quelque chose qui, si son efficacité était démontrée, pourrait facilement s'implanter dans le programme de réadaptation tout en améliorant non seulement leurs capacités motrices, mais aussi leur qualité de vie. »

«  J'ai eu la chance de bénéficier du soutien financier de la Fondation des maladies du cœur. Ça m'a permis de me rendre aussi loin, dit Dr Saposnik. Nous souhaitons qu'avec une étude plus importante, nous pourrons rédiger des recommandations sur la façon d'accélérer la récupération des patients d'AVC. »

Renonciation : Nintendo Co., Ltd., n'est nullement impliqué dans cette étude. Ni la Fondation des maladies du cœur, ni les auteurs de l'étude ne recommandent l'utilisation des produits Nintendo dans le traitement des AVC. Les renseignements contenus dans cet article sont fournis à des fins de référence et d'éducation et ne sont pas destinés à remplacer les conseils, le diagnostic et le traitement offerts par un médecin.

Renseignez-vous sur la recherche sur les AVC publiée au 1er Congrès annuel de l'AVC.

Affiché en juin 2010.

Fondation des maladies du cœur du Canada

Renonciation

Votre utilisation de l'information contenue dans cet article est sujette aux Termes et conditions d'utilisation de la Fondation des maladies du cœur et par conséquent, vous consentez à être lié par les termes et conditions stipulés à chacun des énoncés qui suivent.

Cet article a fait l'objet de recherches, d'une rédaction et d'une révision indépendante de la part de la Fondation des maladies du cœur et est fondé sur des preuves scientifiques. Ces renseignements sont offerts exclusivement à des fins de référence et d'éducation. Cet article Web n'est pas destiné à remplacer les conseils, le diagnostic et le traitement dispensés par un médecin. Vous devriez consulter votre médecin pour des renseignements spécifiques concernant votre santé personnelle. La Fondation des maladies du cœur n'accepte aucune responsabilité ou dommage provenant de toute erreur ou omission dans l'information ou de l'utilisation de toute information ou de tout conseil contenu dans cet article.

MC - Toutes les marques de commerce, marques de service, logos et articles sont la propriété exclusive de la Fondation des maladies du cœur du Canada (« FMCC ») et leur utilisation n'est autorisée que sous licence. Ces marques de commerce, marques de service, logos et articles ne peuvent être reproduits, copiés, imités ou utilisés en tout ou en partie qu'avec le consentement écrit préalable de la FMCC.

© - 2011. Reproduit avec l'autorisation de la Fondation des maladies du cœur du Canada