De la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

Il peut être difficile de persuader vos enfants à choisir des aliments sains. Les images projetées de couleur vive et amusantes, à vos enfants, dans les annonces publicitaires télévisées, le placement de produits dans des films et des distributeurs automatiques, ne sont pas toujours d’aliments sains. Mais en tant que parents, vous exercez encore une grande influence sur ce que vos enfants mangent et ce qu’ils savent au sujet de la nutrition. Répondez au quiz suivant pour savoir si votre enfant est bien informé au sujet d’une alimentation saine. Ensuite, obtenez des conseils qui aideront votre enfant à adopter un mode de vie sain pour le cœur.

  1. Demandez à votre enfant quels sont ses 5 aliments favoris. Est-ce :
    1. Des aliments des quatre groupes du Guide alimentaire canadien (légumes et fruits, grains entiers, viande et lait et leurs substituts) ?
    2. Principalement des aliments qui ne correspondent pas aux quatre groupes ?
  2. De quelle façon votre enfant réagit-il lorsqu’un nouvel aliment sain lui est présenté ?
    1. Il en fait au moins l’essai.
    2. Il ne l’essaie pas volontairement.
  3. De quelle façon faites-vous participer votre enfant à l’achat des emplettes ?
    1. En le laissant choisir quelques-uns des légumes et fruits.
    2. En lui permettant un régal ou son choix d’une céréale sucrée.
  4. Combien de fois permettez-vous que des collations à calories vides (malbouffe) soient consommées dans votre foyer ?
    1. Rarement.
    2. Régulièrement.
  5. Emmenez-vous vos enfants dans des aventures de plein air telles que la cueillette de pommes ou de baies ou encore à la pêche pour en apprendre davantage sur les aliments et d’où ils proviennent ?
    1. Oui, nous essayons d’y aller en saison.
    2. Non, ce n’est pas quelque chose que nous faisons.
  6. Quel genre de projet culinaire aimeriez-vous faire avec votre enfant ?
    1. Préparer des dîners pour l’école, des soupers sans superflu ou des déjeuners-dîners de fin de semaine.
    2. Cuire au four des mélanges à biscuit du commerce ou des biscuits faits à la maison avec beaucoup de beurre et de farine raffinée.
  7. Si vous demandez à votre enfant de prendre une collation, que choisira-t-il ?
    1. Un yogourt, un fruit ou des légumes avec une trempette.
    2. Des céréales sucrées, des biscuits ou des croustilles.
  8. Si vous demandez à votre enfant de nommer les aliments que nous devrions consommer le plus chaque jour, que dirait-il ?
    1. Des légumes, des fruits et des grains entiers.
    2. Il ne le saurait pas.
  9. Lorsque vous mangez au restaurant :
    1. Laissez-vous votre enfant commander quelque chose du menu des adultes et en demander la moitié dans un sac repas à emporter ?
    2. Laissez-vous votre enfant commander du menu pour enfants?
  10. Vous surprenez votre enfant à manger sa collation devant la télévision. Que faites-vous ?
    1. Vous lui demandez d’éteindre la télévision et de manger à table.
    2. Vous lui demandez de ne pas jeter des miettes sur le sofa.
  11. Votre enfant prend-t-il un déjeuner équilibré qui comprend des grains entiers, du lait à faible teneur en matières grasses et des légumes ou fruits, chaque jour ?
    1. Oui.
    2. Non, pas toujours.
  12. Votre enfant mange-t-il les mêmes aliments que les adultes au souper ?
    1. Oui.
    2. Non.

Additionnez le nombre de réponses « A »

8 à 12 points
Votre enfant est bien informé lorsqu’il s’agit d’une alimentation saine
Il semble que votre enfant a déjà commencé à adopter de très bonnes habitudes saines. Continuez à les renforcer et assurez-vous que vous agissez en tant que bon modèle de rôle pour un mode de vie sain, qui inclut de l’activité physique.

4 à 8 points
C’est un bon départ pour mettre en valeur une saine nutrition
Votre enfant a recueilli quelques indices à savoir comment bien manger, mais vous devez en faire beaucoup plus. Lisez les conseils pour faire en sorte que bien manger fasse partie des habitudes régulières de votre enfant.

0 à 4 points
Vous êtes sur la bonne voie pour apprendre à votre enfant à manger mieux
Votre enfant en a encore beaucoup à apprendre. Heureusement, vous avez fait les premiers pas pour faire de ces choix une nouvelle priorité pour lui.

Lisez les conseils suivants pour savoir comment informer votre enfant au sujet d’une alimentation saine pour le cœur :

  • Les enfants devraient apprécier un grand choix d’aliments différents. C’est bon signe si ses 5 aliments favoris sont un mélange de légumes, de fruits, de grains entiers et de fromages à faible teneur en matières grasses et de viandes. Si les desserts et les bonbons sont au haut de la liste, vous devez commencer à présenter les aliments sains d’une nouvelle façon.
  • Offrez un choix d’aliments à vos enfants et encouragez-les à donner une chance aux nouveaux aliments. Essayez des aliments nouveaux est important lors de la croissance.
  • Faire l’épicerie est une occasion unique d’enseigner à vos enfants au sujet de la nourriture et de les faire participer à la planification de certains repas. Au lieu de donner à votre enfant toute liberté de choisir des aliments malsains, laissez-le choisir entre quelques-unes de vos options plus saines déterminées à l’avance, telles que des légumes et des fruits.
  • En gardant la malbouffe hors de la maison, vous aidez à renforcer l’idée que ce sont des aliments occasionnels qui ne devraient pas faire partie d’un régime alimentaire quotidien.
  • La cueillette de baies ou de pommes est une façon amusante et active d’intéresser votre enfant aux aliments naturels.
  • Faites participer vos enfants à la préparation des repas de sorte qu’ils ont le sentiment de vous aider et d’apprendre au sujet d’aliments sains. Les enfants sont plus susceptibles de manger des aliments qu’ils ont aidé à préparer.
  • Comme collations saines, les enfants devraient penser aux produits tels que le yogourt et le fromage à faible teneur en matière grasse, les légumes, les fruits, les noix et le jus à 100 %. Les croustilles, les bonbons et les autres aliments à calories vides devraient être considérés comme des aliments à consommer à l’occasion seulement.
  • Essayez de renforcer les règles du Guide alimentaire, en rappelant à votre enfant que les grains entiers, les légumes et les fruits devraient être une partie importante de votre régime alimentaire quotidien, suivi avec de la viande et du lait et leurs substituts.
  • Ne craignez pas de faire des substitutions aux repas de restaurant. Le menu pour enfants est presque toujours fait entièrement d’aliments malsains tels que du poulet frit, des hots dogs, des hamburgers gras et des frites. Commandez quelque chose du menu régulier aidera à susciter l’intérêt de vos enfants aux délicieux aliments qui sont offerts. Si le menu pour enfants ne peut pas être mis de côté, demandez pour une pomme de terre au four ou des légumes grillés, au lieu de frites et du poulet grillé plutôt que frit.
  • Essayez de cuire un repas pour toute la famille qui inclut une sélection d’aliments nutritifs.
  • Si votre enfant a tendance à remplir son assiette au souper, essayez de lui servir vous-même des portions ou de lui donner une plus petite assiette de sorte que la taille des portions soit contrôlée.
  • Servez un petit déjeuner équilibré pour aider à contrôler l’appétit de votre enfant pour la journée, et pour stimuler son niveau d’énergie de sorte qu’il puisse être actif et attentif à l’école. Les gens qui prennent un petit déjeuner ont aussi tendance à avoir un poids sain. Essayez certains petits déjeuners au goût des enfants : pizza aux fruits et œufs coucou.
  • Éteignez la télévision et l’ordinateur pendant que vous mangez. Ils vous distraient et vous empêchent de capter les signaux qui vous informent que vous vous sentez le ventre plein, par le fait même vous savourez moins les aliments.

Pour en savoir davantage sur les principes de base de la saine alimentation.

Affiché : mars 2009.

Fondation des maladies du cœur du Canada

Renonciation

Votre utilisation de l'information contenue dans cet article est sujette aux Termes et conditions d'utilisation de la Fondation des maladies du cœur et par conséquent, vous consentez à être lié par les termes et conditions stipulés à chacun des énoncés qui suivent.

Cet article a fait l'objet de recherches, d'une rédaction et d'une révision indépendante de la part de la Fondation des maladies du cœur et est fondé sur des preuves scientifiques. Ces renseignements sont offerts exclusivement à des fins de référence et d'éducation. Cet article Web n'est pas destiné à remplacer les conseils, le diagnostic et le traitement dispensés par un médecin. Vous devriez consulter votre médecin pour des renseignements spécifiques concernant votre santé personnelle. La Fondation des maladies du cœur n'accepte aucune responsabilité ou dommage provenant de toute erreur ou omission dans l'information ou de l'utilisation de toute information ou de tout conseil contenu dans cet article.

MC - Toutes les marques de commerce, marques de service, logos et articles sont la propriété exclusive de la Fondation des maladies du cœur du Canada (« FMCC ») et leur utilisation n'est autorisée que sous licence. Ces marques de commerce, marques de service, logos et articles ne peuvent être reproduits, copiés, imités ou utilisés en tout ou en partie qu'avec le consentement écrit préalable de la FMCC.

© - 2011. Reproduit avec l'autorisation de la Fondation des maladies du cœur du Canada