De la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

Parmi les excuses les plus souvent invoquées que vous pouvez vous dire au cours des prochains mois, on retrouve : « Il fait trop froid pour s'entraîner ! », ou encore « C'est le temps des fêtes, j'ai trop de choses à faire. » Oui, c'est difficile de rester motivé quand le vent hurle et que la neige tombe en rafales, mais n'abandonnez pas tout espoir d'être actif, à l'intérieur comme à l'extérieur. Tout ce que vous avez à faire, c'est de passer un peu de temps à planifier afin de vous aider à traverser les mois d'hiver. Voici quelques suggestions :

Trouvez une activité qui vous plaît. Alors que les saisons changent, explorez de nouvelles activités comme le ski de randonnée et la raquette.
Ski de fond au Québec
Ski de fond au Nouveau-Brunswick

Isolez votre corps. La meilleure façon de se vêtir l'hiver consiste à enfiler des pelures. Les pelures sont la façon la plus efficace de se garder au chaud et au sec. Vous pouvez aussi retirer la couche supérieure de vêtements si vous avez trop chaud. La couche la plus près de votre peau doit laisser l'humidité s'éloigner. Songez à des vêtements faits de matériel comme le polypropylène. Évitez le coton comme première couche, car une fois celui-ci humide, il tend à conserver son humidité. La couche supérieure doit résister au vent et à l'eau.

Gardez vos vêtements. Bien que vous soyez tenté de retirer immédiatement des couches de vêtements quand vous revenez à l'intérieur, donnez à votre corps le temps de s'ajuster. Si vous n'êtes pas humide, attendez entre 10 et 15 minutes avant d'enfiler d'autres vêtements. Si votre corps perd sa chaleur trop rapidement, vous pourriez ressentir une hypothermie post-exercice, provoquée par une baisse de production de chaleur de l'organisme accompagnée d'une perte trop rapide de ses réserves de chaleur.

Buvez. C'est aussi important de demeurer hydraté quand vous pratiquez une activité physique l'hiver qu'en été, même si vous pourriez ne pas vous sentir aussi assoiffé. Buvez de l'eau avant, pendant et après l'activité physique extérieure. Conseil : apportez un thermos rempli de tisane.

Profitez de la lumière du jour. Dans la mesure du possible, il est préférable de pratiquer une activité physique à l'extérieur quand il fait jour. Mais les journées sont plus courtes, ce qui complique les choses. Si vous choisissez de pratiquer une activité physique le soir, portez des vêtements réfléchissants afin d'assurer votre sécurité.

Marchez à l'intérieur, comme dans un centre commercial. Si vous avez besoin de motivation pour débuter, joignez-vous à un club de marche. Ça pourrait vous aider à persévérer. Trouvez un club de marche près de chez vous. Ou débutez le vôtre avec votre famille et des amis.

Inscrivez-vous aux activités de votre centre communautaire local. Vous pourrez ainsi choisir parmi une grande gamme de cours, de l'aérobie au badminton, en passant par le basket-ball et le yoga. Les frais sont raisonnables, et si votre budget est serré, demandez un rabais.

Créez votre propre gymnase à la maison. Vous pouvez facilement créer une aire d'entrainement dans votre salon ou votre sous-sol et acheter de l'équipement à prix abordable comme des élastiques et un ballon de stabilité.

Montez les escaliers. À la maison, au bureau, à l'usine, passez cinq petites minutes à la fois à monter et descendre des escaliers et vous obtiendrez un entraînement intense et efficace. Renseignez-vous sur le programme Escaliers vers la santé de l'Agence de la santé publique du Canada, qui encourage les milieux de travail à favoriser l'activité physique.

Mouillez-vous. Rendez-vous à la piscine locale. Faites de la natation, de l'aquaforme ou encore marchez ou faites de longueurs dans l'eau.

Visitez une bibliothèque. Louez des DVD d'activité physique, comme la dance, le step, l'aérobie et le Pilates. Quand vous retournerez le DVD, choisissez un autre type d'exercice afin de vous motiver.

Avant d'entreprendre un programme d'activité physique, assurez-vous de consulter un médecin ou un autre professionnel de la santé.

Cette chronique sur l'activité physique est rédigée par un entraîneur personnel accrédité et instructeur de conditionnement physique et revue par un spécialiste de kinésiologie.

Fondation des maladies du cœur du Canada

Renonciation

Votre utilisation de l'information contenue dans cet article est sujette aux Termes et conditions d'utilisation de la Fondation des maladies du cœur et par conséquent, vous consentez à être lié par les termes et conditions stipulés à chacun des énoncés qui suivent.

Cet article a fait l'objet de recherches, d'une rédaction et d'une révision indépendante de la part de la Fondation des maladies du cœur et est fondé sur des preuves scientifiques. Ces renseignements sont offerts exclusivement à des fins de référence et d'éducation. Cet article Web n'est pas destiné à remplacer les conseils, le diagnostic et le traitement dispensés par un médecin. Vous devriez consulter votre médecin pour des renseignements spécifiques concernant votre santé personnelle. La Fondation des maladies du cœur n'accepte aucune responsabilité ou dommage provenant de toute erreur ou omission dans l'information ou de l'utilisation de toute information ou de tout conseil contenu dans cet article.

MC - Toutes les marques de commerce, marques de service, logos et articles sont la propriété exclusive de la Fondation des maladies du cœur du Canada (« FMCC ») et leur utilisation n'est autorisée que sous licence. Ces marques de commerce, marques de service, logos et articles ne peuvent être reproduits, copiés, imités ou utilisés en tout ou en partie qu'avec le consentement écrit préalable de la FMCC.

© - 2011. Reproduit avec l'autorisation de la Fondation des maladies du cœur du Canada