Quelle quantité d'alcool pouvez-vous consommer chaque jour sans danger? Voici les recommandations énoncées dans les Directives de consommation d'alcool à faible risque du Canada :

  • pour les femmes, au plus 2 verres par jour (ou 3 lors des occasions spéciales) et au maximum 10 verres par semaine;
  • pour les hommes, au plus verres par jour (ou 4 lors des occasions spéciales) et au maximum 15 verres par semaine.

À quoi correspond « un verre »? Cela dépend de la teneur en alcool de la boisson. Peu importe ce que vous buvez, « un verre » correspond à la quantité de boisson qui contient 17 mL (0,6 oz) d'alcool. Puisque la teneur en alcool varie entre les diverses boissons alcoolisées, il est normal que le volume exact de boisson varie également. Le tableau ci-dessous constitue un guide approximatif pour estimer la grosseur d'une portion de diverses boissons alcoolisées.

Teneur en alcool

Exemples

Volume de « un verre »

5 %

Bière, cooler

341 mL (12 oz)

12 %

Vin

142 mL (5 oz)

40 %

Rhum, gin, vodka, whiskey

43 mL (1,5 oz)

Cela dit, la teneur exacte en alcool peut varier même entre des boissons alcoolisées du même type. Si vous buvez une bière artisanale, par exemple, la quantité d'alcool dans un volume donné pourrait être plus élevée que dans une autre bière; en effet, 227 mL (8 oz) de bière à 7,5 % d'alcool correspondent à « un verre », tout comme 341 mL de bière à 5 % d'alcool. Une « chopine » (soit 568 mL [20 oz]) de bière à 5 % correspond à peu près à un verre et demi!

Par ailleurs, il ne s'agit pas seulement de la quantité de boisson consommée, mais aussi de comment vous consommez. Voici quelques conseils supplémentaires pour boire sans danger.

  • Pour chaque verre d'alcool, buvez une boisson non alcoolisée et sans caféine.
  • Ne prenez pas plus de 2 verres par période de 3 heures.
  • Ne buvez pas d'alcool si vous avez l'estomac vide. Mangez avant et pendant que vous buvez.
  • Évitez de boire avant une activité qui comporte un risque (par exemple utiliser un véhicule, une machine ou un outil).
  • Réservez-vous des journées sans alcool pour réduire le risque de tolérance et pour éviter que la consommation d'alcool ne devienne une habitude.

Les personnes qui ont un trouble de santé ou qui prennent des médicaments devraient consulter leur professionnel de la santé au sujet de la consommation d'alcool parce que les recommandations pourraient être différentes dans leur cas. Enfin, il faut tenir compte de facteurs tels que l'âge, le poids corporel et la tolérance à l'alcool au moment d'établir ses limites de consommation.